PRIX IMMA 2016 POUR LE SAXON DOUBLE CUVE

David Holmes receives the IMMA Award from Peter Redman

Le nouveau Saxon double cuve, semoir innovant permettant de passer du semis direct au semis simplifié, vient d’être récompensé par le premier prix du prestigieux IMMA (International Machinery Manufacturers Awards) dans la catégorie travail du sol et semis, au salon britannique des grandes cultures Cereals qui s’est tenu mi-juin 2016.

Un an tout juste après son lancement au salon Cereals, organisé dans le Cambridgeshire, le Saxon remporte l’année suivante sur le même événement la plus haute distinction décernée par un jury de professionnels indépendants qui récompense le développement de matériels innovants destinés aux grandes cultures : le prix IMMA 2016 dans la catégorie travail du sol et semis. Equipé de disques Turbo qui autorisent une perturbation minimale des horizons pédologiques et une gestion exceptionnelle des résidus de récolte, le Saxon double cuve développe de nouveaux standards en termes de régularité de préparation de semis en direct. Le Saxon se montre ainsi l’équipement idéal pour les chantiers de semis suivant une interculture et aussi pour contrôler efficacement la levée d’adventices, notamment le vulpin.    

Disponible en 3, 4 et 6 mètres, équipé ou non d’une cuve supplémentaire pour la fertilisation embarqué ou le semis de deux espèces complémentaires, ce semoir deux-en-un offre une polyvalence inégalée. En effet, par un simple remplacement des disques Turbo par la rangée de disques crénelés, le Saxon devient le matériel idéal, et aux dimensions ‘européennes’, pour travailler en simplifié. 

Peter Redman, ancien Président de l’Institution des Ingénieurs en Agriculture et membre d’honneur du jury de l’IMMA explique : “Mes collègues et moi-même ne cherchions pas à récompenser le seul caractère innovant d’un matériel. L’idée était de distinguer un équipement bien sûr nouveau, mais surtout concrètement en phase avec les problématiques rencontrées par les agriculteurs et apporteur d’une vraie solution. »

Surfaces moyennes des exploitations toujours en hausse, nouveaux besoins environnementaux, retour à l’agronomie… les pratiques sont en pleine évolution. Et ce ne sont pas des machines de capacité toujours plus importante qui répondront aux enjeux de demain. Les conditions d’intervention sur les chantiers sont aujourd’hui plus délicates, d’une plus grande diversité, de par l’hétérogénéité des sols des parcellaires, mais aussi la quantité de résidus de récolte à gérer. Aujourd’hui, les utilisateurs ont besoin d’équipements polyvalents. Un challenge que les équipes de développement et d’ingénieurs de Great Plains ont appréhendé magistralement, au travers de la mise au point du Saxon », ajoute-t-il.

Le jury du IMMA comptait également au titre de ses membres le Professeur Dick Godwin de l’Université Harper Adams, le Docteur Paul Miller de la NIAB, Philip Clappison élu ETA de l’année par le journal Farmers Weekly, il y a quelques années, et David Cousins, journaliste en matériel agricole et ancien éditeur de la rubrique matériel de Farmers Weekly.

Romain Desvignes, Responsable Great Plains France se réjouit : “ Nous sommes ravis d’avoir remporté cette prestigieuse distinction dans une catégorie particulièrement disputée. Cet encouragement de IMMA est une véritable reconnaissance du travail exceptionnel développé par nos équipes pour faire du Saxon et du Centurion les équipements de semis de demain ! Notre objectif chez Great Plains est de continuer à œuvrer pour offrir aux agriculteurs des matériels autorisant une efficacité et des rendements toujours meilleurs. Le but ultime étant la promesse d’une meilleure profitabilité grâce à des outils polyvalents dans le cadre de systèmes culturaux en mutation. »